Logo Villes & territoires cyclables
Inscription E-lettre
Suivez-nous logo Twitterlogo Linkedin

L’aménagement des voies vertes facilité par décret

jeudi 28 avril 2022
20211204 105605

Un décret publié le 24 avril modifie le Code de la route sur l’usage des voies vertes qui s’ouvrent à la circulation de certains véhicules motorisés. Un outil de facilitation pour développer les voies vertes. 

L’autorité détentrice du pouvoir de police peut désormais autoriser la circulation de véhicules d’exploitation des gestionnaires du domaine public (VNF, ONF…) sur les voies vertes pour, selon le décret, «permettre {à certains véhicules} d'y circuler ou d'y stationner dans l'intérêt du gestionnaire de la voie verte mais également des autres affectations de la voie en cas de superposition d'affectation, la desserte des propriétés riveraines». La vitesse maximale autorisée ne peut excéder les 30 km/heure. 

 

Un facilitateur annoncé par le plan vélo

Annoncé dans le Plan vélo et mobilité actives de septembre 2018, cet assouplissement vise à faciliter la cohabitation des usages pour permettre la création de nouvelles voies vertes. Selon Pierre Hémon, président de l’AF3V, l’association des usagers des véloroutes et voies vertes, «ce décret a le mérite d’être là et va éclaircir un certain nombre de situations, en permettant de classer en voies vertes des voies comme des chemins de halages gérés par Voies navigables de France (VNF), des chemins agricoles ou des accès à des propriétés privées». Cet aménagement en site propre réservé aux piétons, aux cyclistes, aux rollers, aux personnes à mobilité réduite et parfois aux cavaliers compte 16 000 kilomètres en France.