Logo Villes & territoires cyclables
Inscription E-lettre
Suivez-nous logo Twitterlogo Linkedin

Le Club des élus nationaux pour le vélo

Le Club des élus.es nationaux pour le vélo (initialement nommé Club des parlementaires pour le vélo) réunit des députés.ées et sénateurs.trices de toutes tendances politiques. Son objectif ? Promouvoir l’utilisation du vélo comme mode de transport à part dans tous ses usages, porter le vélo et les mobilités actives dans les textes et projets législatifs. 

> Lancé le 5 juillet 2012 à l’initiative du Club des villes et territoires cyclables, lors de son assemblée générale annuelle au Sénat, ce collectif a été renouvelé en début d’année 2021, pour compter soixante-dix-sept parlementaires, avant les dernières élections législatives de 2022. Il est actuellement animé par cinq co-présidents.es : Valérie Bazin-Malgras, députée de l'Aube ; Jacques Fernique, sénateur du Bas-Rhin ; Guillaume Gouffier-Cha, député du Val de Marne ; Marietta Karamanli, députée de la Sarthe ; Florence Lasserre, députée des Pyrénées-Atlantiques et administratrice du Club des villes et territoires cyclables.

 

Couv livre Blanc
> Après la publication du Livre Blanc de l'Alliance pour les élections présidentielle et législatives afin de porter une vision ambitieuse du vélo et préfigurer des états généraux de la filière vélo, l’Alliance pour le vélo* a interpellé l’ensemble des candidat·es aux élections législatives pour les inviter à s’engager à développer le vélo pendant leur mandature. Ce dernier souligne combien le vélo est une réponse à de nombreux défis et réaffirme les trois chantiers prioritaires que portent l’Alliance : doubler le réseau cyclable actuel, mettre tous les publics à vélo et faire de tous nos territoires des espaces agréables à vivre en les redynamisant par la mobilité de proximité.

Parmi les 472 candidat.es à la députation qui ont signé notre appel pour #UneAssembléeVélo, 114 ont été élu·es ! Dans l’hémicycle, c’est donc 1 député·e sur 5 déjà engagé·e pour contribuer à la démocratisation de l’usage du vélo pendant son mandat. Ce chiffre témoigne à la fois d’une véritable montée en puissance du vélo à l’Assemblée nationale mais aussi de son potentiel trans-partisan, en recueillant des soutiens de la part d’une grande partie de l’échiquier politique.

*L'Alliance pour le vélo se compose du Club des villes et territoires cyclables et marchables (CVTCM), de la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), Vélo & Territoires, l’Union Sport & Cycle (USC) et l’Association de promotion et d’identification des cycles et de la mobilité active (APIC) 


C33A6033
« Le Club des élus nationaux pour le vélo porte les sujets du vélo et des mobilités actives avec un fonctionnement transpartisan. Il y a eu de belles avancées mais beaucoup de choses restent encore à faire : développer le Forfait mobilités durables, rendre le vélo accessible à la prime à la conversion automobile, soutenir le développement des aménagements cyclables. Nous voulons structurer une filière française industrielle du cycle forte, et nous allons organiser en avril/mai avec le Club des villes et territoires cyclables, des rencontres avec les différents acteurs ». Guillaume Gouffier-Cha, député du Val-de-Marne (conférence de presse du Club des villes et territoires cyclables et marchables, le 9 février 2021).


Pour rejoindre le Club des élus nationaux pour le vélo suivez le lien

 

Membres au 22 juillet 2022

Anciens membres du Club des élus nationaux pour le vélo