Logo Villes & territoires cyclables
Inscription E-lettre
Suivez-nous logo Twitterlogo Linkedin

Marché du cycle 2021 : les indicateurs au vert

jeudi 7 avril 2022
IMG 1937

L’Observatoire du cycle 2021 présenté mardi 5 avril confirme la croissance des ventes de vélos pour des usages de mobilité, notamment du vélo à assistance électrique. La progression des assemblages de cycles dans l’Hexagone et la bonne santé des commerces de vélos sont également à porter à l’actif de l’année 2021.   

Capture d’écran 2022 04 07 à 12.47.46
Avec une croissance en volume de 3,9% et de 14,3 % en valeur par rapport à l’année 2020, les ventes de vélos 2021 s’élèvent à 2 789 545 unités pour 3 453 M€. Une progression notable «malgré les difficultés d’approvisionnement, une flambée des coûts, une tension sur les produits» a souligné Jérôme Valentin, vice-président de l’UNION sport & cycle (US&C). Les vélos à assistance électrique (VAE) caracolent en tête avec une progression de 24% en volume pour 659 337 vélos commercialisés, soit un vélo sur quatre. En valeur, la croissance s’élève à 23% pour 1 313 M€ de chiffre d’affaires. Les «VAE de ville» font figure de locomotive et représentent 42% des VAE avec une hausse de 34%.    

Le prix de moyen du vélo vendu progresse encore ! Il s’élève à 794 € pour l’année 2021 (contre 300 € en 2012). Cette augmentation du prix moyen tient au nombre croissant de VAE commercialisés, tirant le prix vers le haut, alors que leur prix moyen a baissé (de 2045 € à 1993 €). La nécessité de démocratisation du vélo appelle plus que jamais au développement du marché de l’occasion.  

Moyeux montage rouesCVTCe
La production hexagonale tire son épingle du jeu. La production nationale affiche une croissance de 25 % en volume, soit 804 744 vélos assemblés en France sur l’année 2021. Cette progression des assemblages dans l’Hexagone marque une nouvelle étape dans le parcours de relocalisation de la filière d’unités d’assemblages mais aussi de productions de cadres et de composants. De bon augure pour la tenue des états généraux des acteurs économiques du vélo au cours des prochains mois, une des propositions du rapport Gouffier-Cha sur la Filière économique du vélo publié en février dernier. Fait notable, les unités de production nationales assemblent à 44% des vélos à assistance électrique, segment dont les perspectives de développement sont les plus fortes selon l’Union sport & cycle qui projette - en s’appuyant sur les exemples européens - un doublement des ventes annuelles d’ici 2024 et un sextuplement d’ici 2030.  

20180507 172155
Quelque 2800 commerces de proximité dans les territoires. Autre donnée intéressante pour l’économie et l’emploi local : la bonne santé des commerces traditionnels de vélo. Les détaillants conservent le leadership devant les enseignes de grandes surfaces multisport (Décathlon, Go Sport, Intersport…) pour la vente de vélos. Les 2800 détaillants représentent 58% du marché des ventes en valeur (contre 31% pour la GSS), bien qu’ils pèsent moins en volume avec 21% (contre 61% pour les grandes surfaces multisport). Ce sont ces vélocistes qui assurent l’essentiel de l’entretien et la maintenance avec 74% de la facturation de ce service, évalué à 89 milliards d’euros. Le coup de pouce vélo (avril 2020 à mars 2021), a montré que les détaillants traditionnels étaient bien positionnés sur le marché de l’occasion, «une des clefs du marché de demain», selon Denis Briscadieu vice-président de la commission cycle et mobilités actives de l’US&C, qui souligne : «le taux de réparabilité du vélo est infini».