Logo Villes & territoires cyclables
Inscription E-lettre
Suivez-nous logo Twitterlogo Linkedin

Sécurité : la métropole de Lyon promeut « la rue qui pardonne»

jeudi 9 juin 2022
Legende 1 B Thierry Fournier Métropole de Lyon.
Ⓒ© Métropole de Lyon / Thierry FOURNIER

Alors que le bilan définitif de la sécurité routière 2021 vient d’être publié, la métropole de Lyon s’engage dans la démarche de Vision Zéro/Système sûr, s’alignant sur les objectifs fixés par l’Union Européenne (déclaration de Stockholm – février 2020). 
« Nous voulons diviser l’accidentologie par deux d’ici 2030 et parvenir à zéro décès et blessé à l’horizon 2050 », avance Fabien Bagnon. Le vice-président délégué à la voirie et aux mobilités actives de la métropole de Lyon explique cette démarche, une première en France : « En 2019, nous avons compté 35 tués par accident de la circulation dans la métropole, dont 17 piétons (…). Cette volonté d’apaiser la voirie et d’aller vers une ville plus humaine a déjà été portée par la généralisation des 30 km/heure, le 30 mars dernier, dont on a répété qu’elle était destinée à sauver des vies».  
L’objectif de la collectivité de diviser par deux l’accidentalité rejoint celui de l’Union européenne et s’appuie sur les quatre composantes de cette démarche : l’erreur est humaine, la tolérance du corps est limitée face à un choc, la responsabilité est partagée entre les usagers, toutes les composantes du système doivent être renforcées.  
 

Hors texte 3
Le bilan de la sécurité routière fait réfléchir 
Si les chiffres des décès du bilan définitif de la sécurité routière 2021 sont en baisse, l’approche Système sûr/Vision zéro interpelle : combien de décès et d’accidents sommes-nous collectivement disposés à accepter ? 
Selon l’observatoire national interministériel de la sécurité routière, « 3 219 personnes sont décédées en 2021 sur les routes de France, en France métropolitaine ou en outre-mer. Ce chiffre, inférieur de 8 % à celui de 2019, est historiquement bas (hors année atypique 2020). (…) on dénombre 53 540 accidents corporels de la circulation en France métropolitaine. 2?944 personnes ont été tuées dans les 30 jours après leur accident, dont notamment 414 piétons, 24 usagers d'engins de déplacement personnel (tels les trottinettes électriques), 227 cyclistes, 96 cyclomotoristes, 572 motocyclistes, 1 414 automobilistes, 103 usagers de véhicules utilitaires, 44 usagers de poids lourds. 85 enfants de 13 ans ou moins sont décédés, 101 adolescents de 14-17 ans, 505 jeunes de 18-24 ans, 770 seniors de 65 ans ou plus » 

>Le bilan de la sécurité routière 
> Tout savoir sur la Vision zéro/Système sûr dans le dossier du magazine Ville et Vélo