Logo Villes & territoires cyclables
Inscription E-lettre
Suivez-nous logo Twitterlogo Linkedin

Les candidates et candidats s’engagent pour le vélo !

jeudi 31 mars 2022
Engagements des candidats es présidentielles

À dix jours de l’élection présidentielle, sept candidates et candidats sur douze ont répondu à l’interpellation de l’Alliance pour le vélo.  

Les engagements des candidat-es ont été recueillis sur la base des dix propositions phares publiées par l’Alliance pour le vélo le 22 février dernier.  Les sept candidats-tes ayant répondu (par ordre alphabétique) : Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Valérie Pécresse, Philippe Poutou et Fabien Roussel. Leurs réponses à retrouver ici

Un décryptage permet d’appréhender la façon dont chaque candidat-tes a exprimé son intérêt et son engagement vis-à-vis des mesures élaborées par l’Alliance pour le vélo. Regroupant des acteurs du monde institutionnel, économique et associatif, l’Alliance pour le vélo se compose de l’Association de promotion et d’identification des cycles et de la mobilité active (APIC), du Club des villes et territoires cyclables et marchables (CVTCM), de la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), de Vélo & Territoires, de l’Union Sport & Cycle (USC).   

Les dix mesures-phare publiées dans le Livre Blanc

Couv livre Blanc
 

  1. Doubler le réseau cyclable français sur le quinquennat.  
  2. Généraliser et financer le Savoir rouler à vélo à l’école.  
  3. Rendre le forfait mobilité durable obligatoire.  
  4. Créer 200 000 places de stationnement sécurisé supplémentaires dans les gares et pôles de transports.  
  5. Accompagner le déploiement de cinq millions d’emplacements de stationnement vélo pour les copropriétés, le logement social et l’habitat ancien.  
  6. Renforcer les mesures d’accompagnement social aux mobilités actives.
  7. Placer la promotion des modes actifs au cœur des politiques de santé publique.  
  8. Soutenir l’émergence d’une filière vélo française et européenne.  
  9. Soutenir la revitalisation des villes et villages par des plans favorisant la piétonisation des centre-bourgs et villes.  
  10. Faire du 30 km/h en agglomération la règle et du 50 km/h l’exception.   

À retrouver : le communiqué de presse et le dossier presse