Logo Villes & territoires cyclables
Inscription E-lettrelogo Twitter Suivez-nous

Le vélo insiste pour la loi climat

jeudi 25 mars 2021
Essais Tramount 5

Le Club des élus nationaux pour le vélo - animé par le Club des villes et territoires cyclables - a adressé neuf nouveaux amendements pour porter le vélo dans le projet de loi climat débattu à l’Assemblée nationale à partir du 29 mars. 

Relayée par une tribune publiée dans le quotidien Libération lundi 22 mars, cette action fait suite à l’irrecevabilité déclarée des premiers amendements portés en commission spéciale. Pour faire entrer le vélo dans la loi Climat et résilience, ces amendements ont été élaborés par le Club des villes et territoires cyclables, la FUB (Fédération française des usagers de la bicyclette) et Vélo et Territoires : 

1.     Rendre effectif le cumul du forfait mobilités durables avec la participation de l’employeur à l’abonnement de transports en commun  
2.     Généraliser le forfait mobilités durables 
3.     Modifier la prime à la conversion en une prime à la mobilité durable 
4.     Alternative : modifier la prime à la conversion en une prime à la mobilité durable dans les ZFE-m 
5.     Développer les investissements dans les infrastructures cyclables au travers de l’augmentation du fonds vélo  
6.     Rendre effectif le déploiement du dispositif “savoir rouler à vélo”  
7.     Limiter la circulationà certaines heures des poids lourds ne disposant pas de dispositifs de détection des angles morts   
8.     Étendre le bonus vélo à assistance électrique en supprimant le critère de conditionnalité de l'aide de l'Etat à l'obtention d'une aide ayant le même objet attribué par la collectivité territoriale 
9.     Étendre le bonus vélo à assistance électrique à l’ensemble des particuliers, sans conditions de ressources.

La tribune publiée dans Libération ; la liasse d’amendements : Club des élus nationaux pour le vélo Liasse vf