Logo Villes & territoires cyclables
Inscription E-lettrelogo Twitter Suivez-nous

Le vélo avance dans la loi climat et résilience

jeudi 1 avril 2021
0 plan coupé2

Le vélo fait un pas dans la loi Climat et résilience avec un amendement gouvernemental, article 25, déposé le 25 mars dernier sur la prime à la conversion automobile qui pourrait être élargie « aux autres solutions de mobilité territoriales vertueuses », et donc aux vélos à assistance électrique.

La prime à la conversion pourrait aussi concerner l’achat de vélo cargos pour les personnes morales (entreprises, associations…).  
La lutte contre les angles morts par l’installation d’équipements techniques sur les poids lourds et l’amélioration de la prime de l’État à l’achat de vélos à assistance électrique complètent cet amendement gouvernemental : « Art. L. 251‑1. – Sont instituées des aides à l’acquisition de véhicules propres, y compris des cycles et des cycles à pédalage assisté, le cas échéant, sous réserve de mise au rebut de véhicules polluants, à la transformation de véhicules à motorisation thermique en motorisation électrique ou à l’installation d’équipements techniques de nature à améliorer la sécurité. » 
L’examen en séance a débuté lundi 29 mars pour trois semaines. 

Les neuf amendements pour porter le vélo dans la loi Climat et résilience, déposés par le Club des élus nationaux pour le vélo, ont été proposés par le Club des villes et territoires cyclables, la FUB (Fédération française des usagers de la bicyclette) et Vélo et Territoires.